Symptômes

Qu’est-ce que l’on peut constater ou ressentir lorsque l’on est atteint de MAP ?

Douleur à la marche

Les malaises ressentis augmentent souvent avec la gravité du blocage. Le malaise (symptôme ou inconfort) le plus souvent mentionné par les personnes atteintes est la douleur à la marche. On l’appelle la claudication intermittente.

Il s’agit d’une douleur ou d’une fatigue au niveau des muscles qui se produit pendant une activité physique et qui cesse rapidement en quelques minutes lorsqu’on arrête de marcher.

La douleur à la marche (claudication intermittente) apparaît plus vite lorsque l’on doit fournir un effort plus important comme monter des escaliers ou une pente, transporter quelque chose de lourd, ou marcher plus rapidement qu’à son habitude.

Explications supplémentaires

Lorsque des douleurs sont présentes, le médecin vous questionnera et vous examinera pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une douleur qui provient d’un autre problème (arthrite, douleur musculaire, douleur nerveuse (sciatique, etc.). Il veut également mieux comprendre la gravité et trouver la zone du blocage qui cause vos malaises.

Ce qui vous sera demandé sur la douleur

Voyez ici des questions qui peuvent vous être demandées. En vous préparant à l’avance avant votre rencontre, vous pourrez probablement donner plus d’informations.

Quelles questions me seront posées ?
  1. Ressentez-vous une douleur ou une gêne dans la (les) jambe(s) en marchant  ?
  2. Cette douleur débute-t-elle en position assise ou debout lorsque vous êtes immobile  ?
  3. Survient-elle lorsque vous marchez d’un pas pressé ou que vous montez une côte  ?
  4. Survient-elle lorsque vous marchez normalement en terrain plat  ?
  5. Qu’arrive-t-il si vous vous arrêtez  ?
  6. Où ressentez-vous la douleur ou la gêne  ?

Problèmes d’érection

Lorsque la maladie artérielle touche les artères du bassin, le flot sanguin peut être diminué et donner une difficulté à obtenir et maintenir un pénis rigide en érection.

Plaies

Lorsque les blocages artériels sont sévères, des plaies peuvent survenir, même sans traumatisme évident. Ces plaies sont difficiles à guérir.